Docteur en philosophie et histoire des sciences et techniques, Ludovic Duhem enseigne la philosophie de l'art et du design dans plusieurs institutions : École Supérieur d'Art et de Design d'Orléans, École Supérieure d'art et de Design de Valenciennes, ENSCI - Les Ateliers à Paris, ENSAV La Cambre à Bruxelles.

Portant sur Simondon et le problème de l'esthétique, sa thèse de doctorat a été soutenue en 2008 à l'Université de Lille 3 sous la direction de Catherine Kintzler. Spécialiste de l'oeuvre de Gilbert Simondon, ses recherches portent principalement sur les relations entre esthétique, technique et politique dans tous les domaines de la sensibilité humaine. Il les développe plus particulièrement dans une théorie générale : la "techno-esthétique" (prolongement personnel et critique de l'oeuvre de Simondon).

Ses recherches actuelles portent sur les conditions d'une synergie positive entre technologie et écologie à travers un dialogue avec la mésologie d'Augustin Berque.

Ses textes ont paru sous forme de chapitres d'ouvrages collectifs et d'articles dans des revues françaises et étrangères. Il est également l'auteur de Faillite du capitalisme et réenchantement du monde (L'Harmattan, 2006), de Design écosocial. Convivialités, pratiques situées, nouveaux communs (codirigé avec Kennet Rabin, It Édition, 2018) de Simondon et l'esthétique (à paraître). Il publie régulièrement sur des plateformes en libre accès afin de promouvoir la vie de l'esprit par la circulation des textes.