ARS VITAE

ARS VITAE ou comment apprendre à vivre avec l'altération technologique

Performance improvisée

Galerie Arondit (Paris, France)

Samedi 13 mai 2017

Texte improvisé : Ludovic Duhem

 

Musique : Raphaël Vens (compositeur et artiste sonore)

Vidéo : Lia Giraud

Dans le cadre du projet "Percolaris" pour la galerie Arondit, Lia Giraud (artiste) propose une carte blanche à Ludovic Duhem autour de la "techno-esthétique". Après une conférence traditionnelle sur la techno-esthétique, une conférence/performance intitulée Ars vitae ou comment apprendre à vivre avec l'altération technologique est proposée avec la complicité du compositeur et artiste sonore belge Raphaël Vens.

 

Intégralement improvisée, dans son texte comme dans sa composition sonore, cette conférence/performance tente une incursion dans la redoutable question de la relation entre vie et technique en rencontrant une série de personnages comme Platon, Nietzsche, Bergson, Canguilhem, Leroi-Gourhan, Simondon... laissant s'esquisser une genèse du sens, des idées émergentes, une prise de position aussi quant à l'impossible arrachement de la technique à la vie et à l'artificialisation envahissante de nos existences : intensifier la vie en incorporant la technique autrement. Aucune leçon mais des phrases laissées, déposées, tenues souvent, usées et imprécises parfois. La musique propose, anticipe, retarde, recouvre, montre aussi une autre forme de vie, une autre signification de la vie qui va, peuplée de d'intensités variables et de dialogues amorcés.

Programme de la carte blanche :

Conférence : Introduction à la techno-esthétique

Atelier de sérigraphie comestible de Émilie-Laura Accipe (graphiste et illustratrice)

Conférence/Performance "Ars vitae ou comment apprendre à vivre avec l'altération technologique"